Les petites rumeurs



Si elles peuvent parfois être amusantes, elles peuvent, dans le cadre d’une campagne électorale être nuisibles et orienter de manière injuste le choix des électeurs.
Nous allons donc évoquer ici quelques-unes de ces fausses vérités distillées de ci de là avec, on le comprendra, pas toujours les meilleures intentions.
Nous sommes tous prêts à rencontrer et à entendre toutes celles et ceux qui auront besoin ou l’envie d’écouter notre version.
-          Le maire sortant aurait contacté Valérie Marcy courant 2013 pour lui proposer le poste d’adjointe au CCAS si elle acceptait de rejoindre sa liste pour les municipales. Proposition suivie d’un refus : FAUX
-          Si nous sommes élus, nous évincerons les présidents de certaines associations : FAUX
-          Si nous sommes élus, nous ferons payer l’accès aux salles par les associations : FAUX (Contrairement à ce qui est dit les salles ont toujours été gratuites pour les associations)
-          Il n’y aurait dans cette liste que des mères aux foyers : FAUX
-          Nous aurions annulé une réunion publique par peur de rencontrer  la population : FAUX
-          Le maire n’aurait pas compris le pourquoi de la dissolution du comité des fêtes. De fait des insinuations contre son ancien président sont diffusées pour le salir. Ces rumeurs sortent à présent qu’il se trouve sur notre liste !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire